AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


My Regrets are Few [Coral]
avatar
INFORMATIONS

ft. : Gintoki
Messages : 31
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze
My Regrets are Few
All the lives always tempted to trade Will they hate me for all the choices I’ve made Will they stop when they see me again ?
Monster hospital, can you please release me ?
C'était un sentiment fade et étrange. Nébuleux. Tordu. Le genre de sentiment qu'on ne parvient pas à saisir. Il est là. On le ressent. Si proche, si expressif. Et pourtant, il est impalpable. Innommable. Indescriptible. C'est flou. C'est abstrait. Mais c'est le chaos le plus pur, le plus intact, le plus déchirant. Je n'ai jamais été très doué avec les sentiments. Ils sont tous plus irrationnels les uns que les autres, comme un procédé chimique résultant d'une expérience au hasard quelconque. Mais ce sentiment là, c'était bien le pire de tous. Il est apparu à peu près en même temps que ce monde devant mes yeux. Un monde dont je ne comprends ni l'origine, ni l'existence. C'était bien plus gigantesque que je ne l'aurais imaginé. Tellement loin de toute perception. Comme un être qui surgit, soudain, vous dévore, vous arrache les entrailles. C'est de la peur panique. C'est de l'angoisse. C'est de l'émerveillement. C'est de l'admiration. Et puis, au-delà de tout ça, le monde. Le monde tel que je le connaissais. La vie telle que je la connaissais. Était-ce bien si différent, ici ? C'était, du moins, la promesse qui était faite. Et, intimement, j'étais à peu près persuadé d'y croire.

J'avais erré pendant un certain temps. J'avais exploré les lieux de la ville de manière superficielle. J'avais observé les personnes qui l'occupaient. J'avais veillé le jour, la nuit. Au départ, cela était effrayant. On était pris de court, arraché de notre vie simple, banale, ordinaire. Puis, rapidement, l'euphorie émergeait. C'était beau. C'était magique. Comme des vacances offertes loin de l'agacement. On ne croyait pas encore à la réalité de cette vie. A son caractère définitif. Bientôt, cela serait sans doute l'épuisement. Le rejet. La lassitude. Je ne voulais pas y parvenir. Peut-être fallait-il se battre dès à présent, avant de se laisser submerger. Peut-être ne fallait-il pas céder à une faiblesse humaine abstraite, quelconque. Tout n'était pas si différent, après tout. Ici, il s'agissait simplement d'une amplification. L'amplification des rêves, des désirs, et bien d'autres choses encore.

L'errance m'avait mené jusqu'à ce café, qui n'avait rien d'atypique. La nourriture elle-même avait l'air tout à fait ordinaire. Le croissant était chaud et le café amer. C'était là apparemment mon seul droit. L'aube s'était déjà levée. Tout cela semblait bien nostalgique. Les gens se levaient, venaient, partaient, parlaient, soupiraient. Dans une certaine mesure, cela me réconfortait. Je ne comprenais pas grand chose à ce qui m'entourait. J'ignorais si j'avais réellement envie de comprendre tout cela. Ce que j'avais au moins compris, c'est que j'étais à présent piégé dans un univers qui me dépassait.

avatar
INFORMATIONS

ft. : Asuka - Evangelion
Métier : Yougoldeuse | Pianiste
Messages : 8
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze

Organisée et méticuleuse, Coral avait pour habitude de procéder par étapes. L’apprentissage du solfège lui avait permis d’acquérir une méthodologie qu’elle appliquait en tout temps et en tous lieus. Goldanation ne fit pas exception à la règle. Dans un monde factice où le plus riche gagne, il lui fallait dans un premier temps obtenir un travail, une source de revenu stable. En passant divers castings, l’enfant Stanhope s’était déjà fait un petit carnet d’adresses. Coral savait qu’en passant quelques coups de fil, elle trouverait endroits où se produire pour la semaine à venir. Elle n’avait donc plus à se soucier de ces formalités. Du moins pour le moment. 

Suite au questionnaire on lui avait expliqué faire partie d’une famille, la familia Seth. Dans la foulée, une base secrète avait été évoquée par ce qu’elle considérait être « le tutoriel du jeu ». Si dans un premier temps Coral avait estimé que trouver ce QG n’était pas sa priorité, les choses ont rapidement changé. Avoir des alliés peut s’avérer utile. Elle s’était bien sûr fait des amis en les personnes de Bell et de ses colocataires mais rien de bien sérieux. À eux, elle n’avait dévoilé ni son appartenance à sa famille, ni sa vraie nature. Bien déterminée à trouver cette base secrète, Coral quitta sa résidence, smartphone à la main. Cette mécanique de téléportation empruntée aux jeux-vidéos de son enfance avait du bon. Sillonner la ville allait prendre du temps, certes, mais moins qu’il n’en aurait fallu si la Stanhope avait dû marcher des heures durant. 

Après une heure de marche sous un soleil éreintant, Coral mit fin à ses recherches. Pour elle, la base de la famille Seth se trouvait nécessairement dans le territoire de cette dernière, soit au bloc Gamma. Mais peut-être avait-elle fait fausse route. Quoiqu’il en soit, Coral s’étira, poussa un bâillement avant de rejoindre le café du coin et ponctua son arrivée d’un « Bonjour » anormalement gai compte-tenu de la situation. La jeune femme dévisagea tour à tour les clients avant de s’installer près d’un d’entre eux. Elle ne le connaissait ni d’Eve ni d’Adam mais qui sait ; Cet homme saurait peut-être se montrer utile dans un avenir proche. En tout cas, cette place était dotée d’un certain charme. Coral n’était pas indifférente à l’atmosphère que dégageait les lieux. Elle observait les murs, respirait avec joie les senteurs et demanda à celui qu’elle désigna comme son interlocuteur : « C’est sympathique. Vous venez souvent ici ? » Avec un peu de chance, la base secrète des Seth allait être aussi charmante que ce lieu. « Désolée. Je ne vous gêne pas au moins ? Je suis nouvelle ici et … C’est un peu galère de s’y retrouver. »
avatar
INFORMATIONS

ft. : Gintoki
Messages : 31
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze
My Regrets are Few
All the lives always tempted to trade Will they hate me for all the choices I’ve made Will they stop when they see me again ?
Monster hospital, can you please release me ?
Il y avait, rapidement, une sorte de monotonie à tous ces événements sans répercussion. Ce qui était intrigant, cependant, était le comportement de certains individus. Leurs réactions n'étaient pas similaires en fonction de l'interlocuteur. Parfois même, il ne s'agissait pas d'un interlocuteur. Il était facile de constater une sorte de mise en place des hiérarchies. Il y avait néanmoins de nombreuses choses intrigantes à cela. Est-ce que la plupart de ces êtres étaient des individus qui n'avaient eu aucune appartenance autrefois ? Étaient-ils seulement des créations de cet univers ? Il y avait encore bien des questions, qui découlaient de celles-ci.

Mais probablement qu'on ne me laissa pas me les poser.

« Bonjour. »

Il était bien étrange de voir quelqu'un se diriger spontanément vers un inconnu. Tout du moins, je n'avais encore jamais vu cela se produire ici. Comment pouvait-on être certain de réalité des gens, ici ? Et est-ce que la réalité était un élément à prendre en compte ? Comment pouvait-elle seulement être déterminée, si nous n'avions pas la certitude nous-même de notre propre réalité ? Tout cela était probablement bien trop compliqué. Lassant. A vrai dire, cela n'avait aucune espèce d'importance. La seule chose véritablement étrange, était le fait d'être abordé de façon aléatoire dans cet environnement.

« C'est la première fois que je viens. Je suis nouveau aussi. »

C'était étrange, et rassurant à la fois. Un peu comme une sorte de chaleur réconfortante dont on ne connaissait pas l'origine. Je nourrissais, sans doute, une espèce de paranoïa injustifiée. Ce n'était pas tant un instinct de survie qu'un scénario illogique. Il n'y avait pas de trace d'un quelconque banditisme particulier, ou du moins, je ne l'avais pas constaté. Pourtant, n'était-il pas normal, d'une certaine façon, de posséder ses sens déréglés dans une telle situation ?

« Je ne vais pas pouvoir beaucoup vous aider. Je ne connais pas grand chose ici. Probablement moins de choses que vous. »

avatar
INFORMATIONS

ft. : Asuka - Evangelion
Métier : Yougoldeuse | Pianiste
Messages : 8
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze

Moins de choses que Coral ? Si tel était le cas, ce jeune homme ne serait effectivement pas d’une grande aide à la rouquine. Cette dernière croisa les bras avant de rétorquer : « Je vois. C’est problématique tout de même.  » Elle avait eu vent de rumeurs et aurait aimé que quelqu’un l’aide à y voir plus clair mais cet homme n’était pas celui qu’elle attendait. « Je vais prendre la même chose que vous. » Et sur ces mots, Coral interpella le serveur qui passait devant elle de sorte à passer commande. Ceci-fait, elle reprit de plus belle, bien déterminée à socialiser un minimum avec cet inconnu. À défaut de l’aider dans sa quête, ce monsieur pouvait au moins permettre à notre héroïne de se divertir le temps d’un café. « Du coup … Sans vouloir être indiscrète que faites-vous dans la vie ? Dans celle-ci ou dans la précédente j’entends.  »
L’héritière Stanhope n’y avait jamais réfléchi auparavant mais beaucoup avaient rejoint Goldanation dans le but de changer totalement de vie. Si dans son cas rejoindre cette application s’était fait de façon fortuite, certains avaient cherché de toute leurs forces un moyen de venir ici. Si son interlocuteur faisait parti de ces gens alors il est possible que sa place ici diffère de celle qu’il occupait dans le monde réel. En effet dans l’esprit étriqué de Coral, ceux qui souhaitaient le plus quitter le monde réel étaient ceux qui n’y avaient pas trouvé leur compte, les rebus en somme.

Le serveur ne tarda pas à apporter croissant et café à sa cliente. Celle-ci le remercia avant de poursuivre le cours de la conversation : « Je cherche un endroit en particulier mais il semble bien caché. L’exploration des lieux va nous prendre un temps fou. Toutes ces rues, ces serveurs. Nous aurons à faire ici. »
Sans parler du fait qu’ils allaient tous devoir travailler dans le but de gagner des jetons et de l’influence. Coral fixait de ses yeux azurs son interlocuteur. Était-il de sa famille ou non ? Ambitionnait-il de devenir parrain ou joker ? À cette dernière question la réponse était sûrement oui. Ils le désiraient tous. En ce sens, tout le monde ici était un potentiel ennemi. Cette pensée fit tressaillir la jeune femme.
 
avatar
INFORMATIONS

ft. : Gintoki
Messages : 31
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze
My Regrets are Few
All the lives always tempted to trade Will they hate me for all the choices I’ve made Will they stop when they see me again ?
Monster hospital, can you please release me ?
Problématique ? Son air contrarié semblait laisser entendre qu'elle attendait quelque chose. Une aide, une réponse, ou un renseignement, peut-être ? Qui n'en recherchait pas, après tout ? Lorsque l'on venait d'arriver ici, tout semblait étrange. Comme un territoire hostile, dont on se méfiait et dont on ignorait les secrets. Et il était facile de se rendre compte du grand nombre de secrets dont regorgeait Goldanation.

« Psychiatre. Et psychiatre. Je ne m'en suis pas assez lassé, alors... Je continue. Et vous ? »

Il était vrai qu'il aurait pu être possible de faire autre chose. Partir sur une autre vie. Beaucoup l'ont fait. Goldanation n'avait pas grand chose à voir avec la réalité. Pourquoi se rappeler une existence que l'on ne reverrait sans doute plus jamais ? Pratiquer quelque chose que l'on n'a pas forcément souhaité faire ? Probablement car c'était la seule solution. La seule connaissance qui m'était réellement donnée. Il s'agissait de garder une habitude rassurante pour ne pas se défaire de son identité, sans doute.

« Un endroit caché ? Je ne sais pas s'il existe réellement des endroits volontairement cachés. »

Ou peut-être que si. Peut-être que, justement, tout était volontairement caché. Derrière les bâtiments, dans les rues. Et bien au-delà, encore, qu'existait-il ? Jusqu'où s'arrêtait Goldanation ? Est-ce que ce monde avait une limite, à quoi ressemblait-elle ? Était-elle l'équivalent de la Terre ? Existait-il d'autres villes ainsi ? C'était assez difficile à croire. La principale activité de Goldanation semblait être concentrée ici. Comme si rien n'échappait à ses frontières. Et pourtant, cette ville était déjà si grande. Et quelque part ici, sans doute, se cachait quelques secrets dévoilés.

« Que recherchez-vous, exactement ? »

Contenu sponsorisé
INFORMATIONS




Page 1 sur 1


Sauter vers: