AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Le duo des fleurs ♦ Eli
avatar
INFORMATIONS

ft. : Haru Okumura - Persona 5
Métier : Jardinière
Messages : 39
Date d'inscription : 23/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze

Le duo des fleurs
Charlotte & Eli

« Ce sont les enfants sages, Madame, qui font les révolutionnaires les plus terribles. Ils ne disent rien, ils ne se cachent pas sous la table, ils ne mangent qu’un bonbon à la fois, mais plus tard ils le font payer cher à la société. Méfiez-vous des enfants sages. »
Travailler. En voilà une idée cocasse. Charlotte avait noué autour d’elle le tablier fourni, le regard mobile et curieux tout autour d’elle. Trouver de quoi s’occuper n’avait pas été des plus difficiles comme si c’était dans l’intérêt des dirigeants obscures de ce pays de cocagne de tenir occupé ses nouveaux habitants. On fouine moins quand on doit remplir ses journées. Evidemment. Charlotte avait bénéficié d’une vie oisive, les heures remplies des cours et des leçons quotidiennes. Allaient-il s’apercevoir de son absence dans le monde « réel » ? Ou est-ce que le temps s’était-il figé ?

Il y avait tant de questions sans réponses mais elle les gardait soigneusement dans un coin de son esprit, cherchant dans des sourires charmants où trouver les réponses adéquates autour d’elle.
On leur avait donné des ustensiles propre aux jardiniers, pinces coupantes, ciseaux, pelles et autres brouettes. Le jeune homme qu’on lui avait assigné comme partenaire avait l’air aussi stoïque que Schaff et ne parlait vraisemblablement pas pour rien ce qui en soi était presque reposant après les nuits agitées à la résidence Light Sleep qui portait si bien son nom. « Vous jardinez depuis longtemps ? A vrai dire… » Charlotte plissa légèrement le regard, le laissant transporter le gros du matériel vers le parc. Les cheveux pouffant au gré du vent sous son chapeau de paille, l’autrichienne se contenta de saisir l’arrosoir entre ses mains.

Goldanation ne se reposait pas et la routine blême d’une course aux jetons avait quelque chose de bien trop factice pour qu’elle y saisisse un réel résonnement intérieur. Charlotte aimait jouer mais les règles n’avaient pas à être imposés de la sorte pensait-elle. S’il y avait des règles c’est parce qu’elles étaient nécessaires, certaines de façon évidentes, et d’autres beaucoup - beaucoup- moins. « Vous ne trouvez pas étrange le fait que les jardins puissent nécessiter d’un entretien ? Qu’il y ait besoin de cuisiniers, de danseurs, de gardes pour maintenir l’ordre ? Goldanation est virtuel, ils auraient pu palier à ce genre de chose de la même manière qu’ils pallient au reste. Tu ne crois pas ? »  Elle tourna son visage vers l’adulte aux épaules carrées et à l’air tranquille.

(c) DΛNDELION

_________________

close your eyes


it's all a game, really


“When people say impossible, they usually mean improbable.”
(c)miss pie

Page 1 sur 1


Sauter vers: