AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


juste pour le travail // lorem
avatar
INFORMATIONS

ft. : uchiha sasuke
Métier : costumier
Messages : 67
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Argent
juste pour le travail
Officiellement, c’était aujourd’hui ton premier jour de travail, même si tu avais déjà fait quelques esquisses, découper du tissu et tenté de coudre des tenues pour le cabaret, il fallait bien passer le temps. Pourtant tu étais maintenant sur ton lieu de travail, pas dans une cathédrale ou devant un lac, non. Tu n’avais pas encore rencontré les autres employés, mais tu savais qu’il y avait des artistes, des maquilleurs et des stylistes dans le coin, alors tu pensais faire quelques efforts pour voir qui été ici.

Enfin, il fallait bien avoir de bonnes relations au travail, histoire de ne pas vouloir esquiver ce moment.

Alors après quelques heures à travailler, tu prenais le temps de visiter un peu le cabaret, saluant les personnes que tu croisais avant de finir dans la salle des maquilleurs, il te semblait, remarquant des cheveux roses (encore) mais plus courts que ceux du machin qui t’avait foncé dessus au bal. Tu n’étais pas si rancunier, d’habitude.

« Bonjour. » Sont tes premiers mots, tu approches, saluant la jeune femme. « Je suis costumier ici, nous risquons de devoir travailler ensemble. » Puis, après une petite pause tu rajoutes. « Takeshi, enchanté. » Même si au fond, tu te fichais bien de ces stupides présentations, il valait mieux connaître ceux qui étaient ici et avec qui tu risquais de travailler, non ?

Ah, tu n’aimais pas ça.
Mais tu n’avais pas le choix, il fallait connaitre ceux qui étaient ici.


avatar
INFORMATIONS

ft. : Sakura Haruno / Naruto
Métier : Makeup artist // hackeuse
Messages : 38
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze
just for work
Tu avais déjà eu la chance de faire connaissance avec la pelote de laine marronnée et quelques autres membres du cabaret pour lequel tu devais désormais travailler. On ne pouvait pas dire que tu étais très à l’aise, mais ça aurait pu être bien pire. Comme on le dit souvent, on s’y fait. Te voilà donc à devoir « sympathiser » auprès de ce qu’on pourrait supposément appeler « collègues ». Tout ce qui t’es étranger, donc.



Enfin, la vérité c’est plutôt que t’avais envie de sortir et fuir vivre en autarcie dans une grotte, ça t’irait carrément plus. C’était si beau de rêver. Tu t’affales sur un siège, t’as franchement envie de mourir et ça ne fait même pas quelques jours que tu es là. Si ça se trouve, t’es déjà dans l’autre monde. La blague, c’était impossible.



Encore une fois, tu te fais interrompre par une voix masculine. Décidément les hommes se sentaient vraiment obligé de sociabiliser et de se présenter pour travailler ou c’était un truc relatif à tout être humain ? T’es pas trop sûre. Tu te redresses et le toise, parce que tu es f a t i g u é e & i r r i t é e.



« Bonsoir Takeshi. » Tu te redresses et fait une girouette de salutation. « Je pense que si tu m’as trouvé c’est parce que tu veux qu’on bosse bien ensemble ? Soupire. Alors, je suis d’accord mon petit coquelicot, par contre, je te préviens : je n’y connais rien. Genre. VRAIMENT. Et vu que je suis seule, j’espère que tu n’as pas trop d’espoir. »



Autant dire les choses.



code by kohe


avatar
INFORMATIONS

ft. : uchiha sasuke
Métier : costumier
Messages : 67
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Argent
juste pour le travail
La sociabilisation n’est pas ton fort, si tu le pouvais, tu serais encore dans ton espèce d’atelier, la porte fermée à double tours pour ne pas voir l’humanité. Mais ici, tu le savais, tu devais vivre en société, sourire comme un imbécile car tu ne pouvais pas rester dans ton coin, une mèche de cheveux sur les yeux. Oh, tes années emo te manque soudainement terriblement, on ne te faisait pas chier, et puis, avec ta gueule, ça passait crème : tu avais l’air trop dark. Mais ce n’était plus ton nindo, non, cette époque sombre de ta vie était terminée, maintenant tu étais un homme, dans une sorte de vie active, dans un jeu ou une application vraiment étrange.

Quelle connerie.

Tu sens d’ailleurs que la jeune fille est aussi ouverte que toi à la discussion, tu te dis, qu’au moins elle ne sera pas chiante comme ceux qui sont toujours dans les pattes des autres, quelle bande d’imbéciles.

« Pour tout t’avouer, je m’en fous complètement. Ce n’est pas moi qui porte le maquillage, mais les autres. » Un sourire orne tes lèvres, oh oui, ce n’était pas toi, mais eux qui allaient porter ces produits. « Alors ma petite tulipe des bois, j’espère qu’ensemble, nous ferons des horreurs parfaites pour ceux qui vont devoir les porter. » Car tu savais comment faire des vêtements assez moches pour ça, dieu que tu le savais. Un peu de jaune fluo, du magenta et du vert aussi irradié qu’un japonais de Fukushima.


avatar
INFORMATIONS

ft. : Sakura Haruno / Naruto
Métier : Makeup artist // hackeuse
Messages : 38
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze
just for work
Que donne deux êtres humains avec un balai coincé dans le cul ? Ce n’est pas une énigme non, mais bien la situation actuelle. En ce qui concerne la réponse, deux choix : soit ils se regardent dans le blanc des yeux de manière très gênante, soit l’entente allait être merveilleuse. Qu’elle chance pour vous deux, vous sembliez ne pas être de ceux qui étaient soucieux des apparences, surtout quand vous n’en étiez pas les victimes, mais les coupables.



Pour tout t’avouer, je m’en fous complètement. Ce n’est pas moi qui porte le maquillage, mais les autres.



Merveilleux.



Alors ma petite tulipe des bois, j’espère qu’ensemble, nous ferons des horreurs parfaites pour ceux qui vont devoir les porter.




Ces douces sentences t’envoie à ravir. Tu lui rends son sourire tout à fait satisfaite de cette rencontre d’infortune ((la première qui te fait cet effet, d’ailleurs)). Tu attrapes ton téléphone afin de lui montrer la photo de votre potentielle victime.



« Je te présente Lains ou pelote de laine, au choix pour le nom. »



Sur la photo, le jeune homme abordait un premier essai de maquillage douteux.

« J’espère que ça t’inspire des beautés sans nom. J’avais pensé à un petit thème dragqueen pour ses débuts, t’en penses quoi ? »



Déjà à faire n’importe quoi, oui.




code by kohe


avatar
INFORMATIONS

ft. : uchiha sasuke
Métier : costumier
Messages : 67
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Argent
juste pour le travail
Quelle tendre odeur, celle de l’entente mutuelle, cette fille aux cheveux roses, tu savais qu’elle serait une très (très) bonne collaboratrice. Oh oui, vos victimes allaient souffrir de vos créations douteuses (par des personnes tout aussi douteuses, pour le coup, un espèce d’ex dark-emo et une fille aux tifs roses, ce n’était pas toujours commun – et rassurant). Elle te tend son portable et tu regardes la photo avec un garçon, au maquillage douteux.

« Je te présente Lains ou pelote de laine, au choix pour le nom. »

Il te semble l’avoir aperçu, certainement au cabaret, tu n’étais pas réellement certain.

« J’espère que ça t’inspire des beautés sans nom. J’avais pensé à un petit thème dragqueen pour ses débuts, t’en penses quoi ? »

Que c’est du génie. Un ricanement t’échappe, il était une première victime parfaite, oh oui, tu sentais le ridicule arriver, tu le sentais de loin, mais tu adorais ça.

« Il va avoir une tenue magnifique, brillante avec des paillettes, une jolie robe de Dragqueen. » Oh oui, ça allait être magnifique, surtout pour vous deux, en coulisse.

Tu l’aimais bien, cette fille aux cheveux roses, oh oui, ce duo allait être terrible.

« Je prends, c’est une parfaite première victime. »


avatar
INFORMATIONS

ft. : Sakura Haruno / Naruto
Métier : Makeup artist // hackeuse
Messages : 38
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze
just for work
Tu n’aurais jamais pensé un instant que découvrir un autre être humain et partager avec ce dernier des desseins communs pouvait être aussi… divertissant. Le mix chocolat noir et fraise comme quoi, ça restait intéressant même quand on parle de couleur de cheveux. T’en a presque envie de lui faire un câlin, dommage que tu sois pas.. câlin. Du coup tu lui fais une tape sur l’épaule, genre normal.



Tu saisies sans plus attendre la palette de couleur et cherches dans les teintes magenta et cyan, genre de quoi bien exploser la rétine des spectateurs de la salle. Tu te demandes aussi s’il y avait réellement des autorités compétentes dans ce monde pour vous virer, mais tu en doutais réellement.


Il va avoir une tenue magnifique, brillante avec des paillettes, une jolie robe de Dragqueen.

Ce type était émo, mais génial. Ses propositions te mettaient en émo-i et ça te rendait si émo-tive. Tel un samurai qui venait d’aiguiser la fine lame émo-ussée.



«  Que dirais-tu d’un hi-liger-ther (t’as aucune idée de comment ce truc se prononce)   fushia. Ca fera bien ressortir ton teint pain-grillé. Avec du far assorti à ce bleu cyan.  »



Tu accompagnes tes mots de teintes sur une palette à disposition.



«  Je te propose qu’on se pose pour en parler très sérieusement, ça promet d’être un chef d’œuvre. Tu as un atelier. Ici, on est souvent dérangé. »


code by kohe


avatar
INFORMATIONS

ft. : uchiha sasuke
Métier : costumier
Messages : 67
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Argent
juste pour le travail
Finalement cheveux roses était intéressante et divertissante, un début douteux pour finalement aboutir à un projet encore plus douteux, pinky pie semblait être amusante et tu savais que vous alliez vous entendre. Ce n’était pas une si mauvaise chose de faire quelques efforts pour se sociabiliser, tu faisais des rencontres pas si mal. Tu écoutais, regardant ses palettes avant de sourire.

Un sourire diabolique.

« Je pense que c’est une très bonne idée. » Tu fais un premier pas, engageant le chemin vers l’atelier couture, où tu étais encore seul. Arrivé devant celui-ci, tu ouvres et tu montres des sièges, l’incitant à s’asseoir. « Nous allons pouvoir discuter de notre fabuleux projet que de rendre pain d’épice vachement girly avec des trucs qui brillent à t’en brûler la rétine, ça te va, je l’espère ? »




ps: c'est nul & je m'endors mdlfkrdjn jvais dodo jtm


Contenu sponsorisé
INFORMATIONS




Page 1 sur 1


Sauter vers: