AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Their lone waters, lone and dead — Their sad waters, sad and chilly ♠ Takeshi
avatar
INFORMATIONS

ft. : Sonia Nevermind ☆ Danganronpa 2
Métier : Magicienne, illusionniste & transformiste.
Messages : 47
Date d'inscription : 22/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze
Once upon a midnight dreary,
Elle ne sait pas si elle est perdue ou si tout se déroule comme elle l’avait prévu.

Pensé.

Imaginé.

Elle se laisse aller, Violette. Rien ne vient dans ses bras quand elle le cherche activement, alors elle attend.

Lève les yeux.

Attend de trébucher dessus.

Sa Muse.

C’est son instinct qui la guide. La curiosité, également. Le goût du mystère, comme ceux qu’elle peut imaginer.

Et vivre.

Et la nature, la nature, la nature, si belle et enivrante.

Elle en regorge.

Elle marche sur les bords du lac, Violette, celui qui s’enrobe de légendes brumeuses lorsque la nuit l’embrasse et l’enlace. Elle manque de glisser, parfois, Violette, et se redresse un peu par chance alors qu’elle a les yeux rivés sur l’écran de son téléphone.

Elle note, elle note, le regard fuyant parfois l’écran pour suivre le mouvement d’une ondulation à la surface de l’eau.

Et finalement elle lui fait face, à ce lac, alors que ses yeux croisent la couronne du soleil couchant.

Elle s’arrête, elle respire, le regard perdu sur un rêve onirique qu’elle seule semble voir.

Car elle le dessine dans sa tête, page blanche de ses songes.

Qui pour se perdre avec elle ?

Qui pour disparaître dans la nuit ?

Qui pour la suivre au gré de sa plume ?

Douce fiction.

&
Takeshi

_________________
avatar
INFORMATIONS

ft. : uchiha sasuke
Métier : costumier
Messages : 67
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Argent
au bord du lac
Des serpentins de feu traversaient le ciel aux teintes d’un soleil couchant, un spectacle qu’il était plaisant d’admirer au bord d’un lac, un petit vent frais caressant l’épiderme, dans un calme reposant et appréciable. Il faut dire, vivre dans le bloc Alpha n’est pas de tout repos, il n’y a pas de calme, et même si tu n’es pas gêné par cette ambiance haute en couleur et surtout en sonorité, tu avais parfois besoin de douceur et de délicatesse pour tes oreilles. Alors poussé par la curiosité, tu t’étais retrouvé à visiter le Wild Server, auprès du lac, le soleil presque disparu.

Mais tu avais du calme.
Et ça te faisait du bien, de ne pas entendre les musiques et les gens du Bloc Alpha.

Tu étais alors par terre, allongé à côté du lac, le regard porté sur le ciel qui s’assombrissait peu à peu, perdant ses belles couleurs pour des teintes plus sombres mais tout de même relaxantes. Oh dieu seul sait que tu aimes te prélasser dans des coins frais (tu n’aimes pas vraiment la chaleur) alors le crépuscule au bord du lac est le meilleur de tous.

Et tu entends des pas, tu te relèves sur un bras, remarquant une silhouette, puis quelqu’un : que ne te semble pas totalement inconnu. Tu crois l’avoir déjà vu, certainement dans la ville, mais tu n’en es pas certain, après tout, tu n’avais pas encore fait connaissance avec tes colocataires, alors connaitre la ville était irréel.

Mais tu attendais, elle finirait bien par arriver, peut-être qu’il serait temps de se sociabiliser, un peu.

« Bonjour ? »


avatar
INFORMATIONS

ft. : Sonia Nevermind ☆ Danganronpa 2
Métier : Magicienne, illusionniste & transformiste.
Messages : 47
Date d'inscription : 22/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze
Once upon a midnight dreary,
Elle se laisse un instant bercer par un vent qu’elle ne peut palper que dans sa tête.

Et se remet à marcher, d’une ligne à une autre.

Sans entracte ni transition : le rythme, il ne doit pas s’interrompre.

Un oiseau qui cesse de battre des ailes tombe.

Elle se plait à écouter le propre son de ses pas sur les rochers glacés des bords à demi-éveillés de ce lac aux allures de royaume enchanté.

Une danse au milieu des brumes, en attendant que celle-ci ne l’enlace à la nuit tombée.

En attendant que celle-ci ne vienne la dévorer.

Une valse autour de ce lac, abysses du mystère.

Mais pas en solitaire.

Son regard croise celui d’un autre voyageur des contrées des rêves.

▬ Bonjour.

C’est une salutation à la frontière entre le soleil et la lune.

Elle s’approche, ombre glissante.

Elle aime croire au destin, Violette.

▬ Vous aussi, les rumeurs qui entourent cet endroit ont éveillé votre curiosité ?

Et pendant qu’elle s’enivre d’occultes mystères, elle scrute les archives de sa mémoire.

Ah, comme elle a l’impression de connaître chaque visage, dans ce musée doré.
&
Takeshi

_________________
avatar
INFORMATIONS

ft. : uchiha sasuke
Métier : costumier
Messages : 67
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Argent
au bord du lac
Le calme était toujours présent, la personne maintenant proche de toi n’était une présence gênante ou envahissante, mais plutôt stoïque et délicate (si tu peux le dire ainsi, mais elle semblait ainsi).

Sa voix était douce, plus douce que la caissière de l’épicerie où tu allais (ce n’était pas bien compliqué) alors, tu ne regrettais – pour le moment – pas d’avoir engagé une quelconque parole avec la demoiselle. Elle semble curieuse, ce que tu aurais pu être, mais tu n’allais pas t’attarder ici, de base, tu profitais seulement encore un peu du calme et de la sérénité ambiante.

« Pas vraiment. » Sont tes premiers mots, mais tu restes curieux, de savoir ses raisons d’être là. « J’en ai entendu parler, mais ça n’a pas réellement éveillé ma curiosité, quand bien même nous ne sommes plus dans un monde ‘réel’ je doute beaucoup qu’il se passe quelque chose ici. »

Non, tu ne crois pas en l’existence d’un monstre, mais que les personnes se perdent est plus logique, c’est ce que tu penses, de pauvres gens qui ont perdu leurs chemins, et tu ne sais pas encore assez sur ce monde, pour déterminer le reste.

Tu doutes seulement qu’il ne se passe quelque chose d’incroyable ou d’effrayant, le voile de brume étant plus épais la nuit, se perdre ou se noyer ne semble pas être compliqué.

« Êtes-vous ici pour vérifier les rumeurs ? »


avatar
INFORMATIONS

ft. : Sonia Nevermind ☆ Danganronpa 2
Métier : Magicienne, illusionniste & transformiste.
Messages : 47
Date d'inscription : 22/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze
Once upon a midnight dreary,
Il semble se fondre dans le lac, lui aussi, sans trop le savoir, peut-être, car après tout, elle non plus.

C’est le lieu qui veut ça, dira-t-on.

Un calme glouton qu’on aime et où l’on tombe.

Il nous croque.

▬ Vous avez probablement raison.

Elle marche jusqu’à ses côtés mais reste droite et bien dressée sur ses pieds, les yeux perdus dans la brume.

Elle y cherche ses morceaux de rêve.

▬ Même si je n’ai jamais réussi à trouver une distinction si nette que cela entre ce qui est réel et ne l’est pas.

Ses écrits ne le sont pas tant que ça.

Irréels.

Ce sont les autres qui le décident, ça.

Une fois couché sur papier, il n’y a plus que du mensonge. Des mots qui se lisent et qui s’envolent.

Ah.

▬ Pas vraiment. Mais je mentirais si je disais qu’elles ne m’intriguaient pas.

Un peu comme un écho, mais après tout. Violette ne sait jamais vraiment ce qu’elle fait. Seulement ce qu’elle cherche.

Et encore.

▬ Dites-moi, nous nous sommes déjà vus, n’est-ce pas ?

Cette fois elle le regarde.

Comme l’on regarde un livre que l’on ouvre.

▬ Au bal. Je crois.
&
Takeshi

_________________
avatar
INFORMATIONS

ft. : uchiha sasuke
Métier : costumier
Messages : 67
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Argent
au bord du lac


Un sourire orne tes lèvres, tu as souvent raison, ou bien est-ce ton égo qui parle, qu’importe, tu sais que tu n’es pas idiot et qu’il y a forcément une explication logique à ces disparitions.

« Je sais, ce n’est qu’une simple logique. Peut-être sont-ils seulement au fond du lac, la peau flétrie par les eaux. »

Oh, s’ils y étaient, il y avait de très forte chance que ce soit le cas, même s’il n’y avait aucune certitude qu’ils soient réellement disparus ou mort dans le lac, tu aimais parfois raconter des choses sordides, un peu glauque, une technique que tu utilises parfois pour éloigner autrui quand, par exemple, tu n’as envie que de calme.

« Au fond, qu’est-ce que la réalité et la fiction, surtout ici. Nous ne sommes que dans un monde irréel, loin de chez nous, c’est cocasse comme situation, être réel dans l’irréel, sans savoir ce qui est vrai ou non. »

Un petit ricanement échappe à tes lèvres, c’est vrai, qu’est-ce qui était réel, ici, dans Goldanation.

« C’est intriguant, en soit, mais non nécessaire à mes yeux. Je me fiche bien de savoir si ce sont des imbéciles qui croupissent au fond de l’eau, des rumeurs ou des monstres. »

Puis, elle te questionne, vous connaître ? Non, elle ne te dit rien.

« Non, je ne crois pas. » Elle mentionne le bal, mais tu ne te souviens pas d’elle. « J’y étais, mais je n’ai pas vraiment fait attention aux autres, je me souviens juste d’une fille qui m’est rentré dedans, à vrai dire, il y avait du monde et je n’ai aucune mémoire des visages. »

C’est vrai, tu ne reconnais jamais personne si tu n’as pas discuté un moment avec celle-ci. C’est parfois embêtant, mais ça ne te gêne pas.


avatar
INFORMATIONS

ft. : Sonia Nevermind ☆ Danganronpa 2
Métier : Magicienne, illusionniste & transformiste.
Messages : 47
Date d'inscription : 22/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze
Once upon a midnight dreary,
▬ Tout ce qui est secondaire n’a-t-il pourtant pas un certain attrait ?

Le superflu : on peut s’en passer mais on y plonge, on en redemande.

Comme une douce chanson qui nous attire et nous aspire.

Si ce n’était pas le cas, personne ne s’en soucierait jamais.

Vices.

▬ Enfin, passons. Je n’ai aucune envie de plonger pour vérifier.

Elle a bien mieux à faire que de pourchasser des morts au fond des eaux : elle ne se laissera sombrer que lorsqu’elle le décidera.

Peut-être jamais.

L’homme l’intrigue. Elle s’engouffre dans cette conversation et se dit qu’elle peut bien y rester encore un peu.

Une nuit entière contre les chimères.

▬ C’est vrai, il y avait énormément de monde. Mais je me souviens de la scène que vous venez d’évoquer.

Elle a bien passé le plus clair de la soirée à bâtir une carte mentale des personnes et des personnalités présentes.

Un château dans son esprit.

Une tour pour tous les y enfermer.

Elle se fige définitivement à ses côtés, achève de tracer les contours de son visage. Baisse doucement la tête.

▬ Violette. Et vous ?

Des présentations d’usage comme un couteau mal aiguisé, une lame maladroite.

Elle a probablement oublié une phrase ou deux.

▬ Est-ce que vous aimez lire ?
&
Takeshi

_________________
avatar
INFORMATIONS

ft. : uchiha sasuke
Métier : costumier
Messages : 67
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Argent
au bord du lac


« Je n’ai pas vraiment d’intérêt pour des disparitions mystérieuses. Mais j’avoue qu’il y a un soupçon de curiosité en moi, quand j’entends des histoires comme celle-ci, mais je n’y accorde pas de réelle importance. »

Un peu trop terre à terre, tu refusais l’idée que des monstres soient présent, même si, au fond, dans un monde créait comme Goldanation, le fait qu’il y ait des choses étranges est possible, surtout quand on sait ce qu’est le Broken Server, dont tu as vaguement entendu parler.

« Peut-être que l’endroit est lié au Broken Server, sinon, un truc dans le style. »

Après tout c’est une hypothèse.

« Mais, je t’avoue que je n’ai pas envie de plonger non plus, ce n’est pas mon délire. »

Ni ton nindo, qui aurait l’idée de plonger dans l’eau d’un lac pour voir s’il y a des cadavres putrides, peut-être des avares d’histoires d’horreur.

Tu te rends compte qu’elle a vu ce moment où tu avais souffert d’un coude dans les côtes.

« Quelle idée, courir dans un endroit pareil. » Un soupir échappe à tes lèvres. « Ce n’était pas un bon moment, vraiment pas. »

Cette fille aux cheveux roses, tu l’avais un peu en travers, il faut dire, tu l’avais prise pour une petite sauvageonne qui ne savait pas se tenir en société.

« Takeshi Saito, enchanté. »

Simple comme bonjour, mais tu venais de te dire que ce nom ne t’était pas totalement inconnu.

« Oui, j’aime lire, mais votre nom me semble familier, je ne sais pas pourquoi. »


avatar
INFORMATIONS

ft. : Sonia Nevermind ☆ Danganronpa 2
Métier : Magicienne, illusionniste & transformiste.
Messages : 47
Date d'inscription : 22/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze
Once upon a midnight dreary,
▬ Cette soirée n’aura pas été de tout repos.

Elle acquiesce doucement de la tête.

Pas trop fort, par peur de la perdre, peut-être.

▬ Mais cela a été l’occasion de voir des personnes fascinantes.

Elle se perd un instant dans ses pensées.

▬ Je pense que là était l’intérêt principale de cette soirée.

Dans la confusion, les visages se dévoilent plus naturellement.

Plus facilement.

Et puis elle fait sonner son nom dans ses oreilles.

Sonne, sonne, sonne.

Puis reprend.

▬ Je vois. Quel genre de livres ?

Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es.

Dis-moi ce que tu écris, et…

Ah.

Elle tire son téléphone de sa poche, essaie de le manipuler avec une dextérité particulièrement fausse.

Montre l’écran à son interlocuteur.

▬ Je crois que si nous ne nous connaissons pas, nous allons vite apprendre à le faire.

Ils sont colocataires, les noms correspondent.

C’est ce que dit l’écran, bible numérique.
&
Takeshi

_________________
avatar
INFORMATIONS

ft. : uchiha sasuke
Métier : costumier
Messages : 67
Date d'inscription : 21/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Argent
au bord du lac


« Ah non, ce n’était pas reposant, c’était seulement bruyant et agaçant, trop de monde pour pas grand-chose au final. » Puis tu l’écoutes, les points de vue s’opposent, tu n’avais rien fait de grandiose ce soir-là, enfin si, télécharger une application assez étrange pour te téléporter dans un jeu. « Fascinantes ? Penses-tu ? Je n’ai vraiment pas fait attention à ceux qui étaient présents, je n’y porte pas d’intérêt. Mais l’intérêt n’était-il pas l’annonce des parrains ? »

Tu le pensais ainsi, mais bon, tu n’en avais rien à faire, les gens sans visages ça ne t’intéresse pas. « La littérature classique, les poèmes, les livres de recherche. » Puis tu regardes le lac, quelques secondes. « Et toi, tu aimes les livres ? Lesquels ? »

Puis, tu la vois prendre son portable, taper quelque chose dessus et te montrer l’écran, ah oui, c’était l’une des personnes avec qui tu allais vivre (tu n’es pas des plus heureux à l’idée d’une colocation avec des inconnus). « Effectivement, ça prend du sens. J’aime bouger, je ne sais pas si on se verra à l’appartement, ça dépend de comment tu vis et comment est l’autre personne, je ne l’ai pas encore vu. » Car s’il est insupportable, tu trouveras bien un moyen de vivre sans le ou les croiser, tu es doué, très doué, pour ça. « Enchanté, madame la coloc, au moins, je connais un visage de mon logis, c’est déjà pas mal. Tu le connais, l’autre ? »


avatar
INFORMATIONS

ft. : Sonia Nevermind ☆ Danganronpa 2
Métier : Magicienne, illusionniste & transformiste.
Messages : 47
Date d'inscription : 22/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Bronze
Once upon a midnight dreary,
▬ Un peu de tout, mais surtout des thrillers et des romans policiers.

Elle hausse les épaules, nonchalante.

▬ Pour tout dire, je les aime tant que je me suis mise à en écrire.

Elle regarde le bout de ses bottes, humides avec la proximité du lac.

▬ Rien de bien exceptionnel, cela-dit.

Elle est une auteure de niche.

Pour le reste.

Elle laisse finalement son téléphone retourner dans son abri.

▬ Je pense que tu le connais.

Elle lève les yeux vers les nuages, annonce la couleur.

▬ Il s’agit de l’homme ayant fait le plus de bruit lors du bal, tu vois très certainement de qui il s’agit.

Elle croise à nouveau son regard.

▬ J’ai déjà eu l’occasion de le rencontrer après cette soirée.

Elle n’en dit pas plus. Il est ce qu’il est, elle ne juge pas.

On ne décide pas de tout.

Elle sourit, taille ses lèvres dans ses joues blanches.

▬ Mais, oui, enchantée.

&
Takeshi

_________________
Contenu sponsorisé
INFORMATIONS




Page 1 sur 1


Sauter vers: